Prenez soin de vous...Groupe Chaos Debout !

jeu 26 & ven 27 mai 2016 / 21:00

 

 

 

 

       Le Groupe Chaos Debout ! est constitué par des étudiants de la CPGE lettres de Bastia. Durant un an, trois heures par semaine, ils ont participé à un atelier dirigé par Catherine Graziani (mouvement) et François Bergoin (mise en scène). L’apprentissage a d’abord permis de découvrir les bases du jeu théâtral : maîtrise de la voix, des déplacements, significations du geste, prise de conscience de l’espace, de l’autre. Découverte aussi que le théâtre ne consiste pas seulement à mettre en scène un texte mais que le jeu théâtral en lui-même fait sens, qu’il impose souvent son ordre aux textes.

       La Fabrique de Théâtre, l’atelier... il s’agit littéralement de cela : un lieu où l’on collabore, où l’on apprend en expérimentant, un lieu où découvrir son propre talent au sein d’un groupe. Depuis 5 ans, la compagnie Théâtre Alibi propose aux étudiants du Lycée Giocante de Casabianca de travailler à partir de textes qui n’ont pas été conçus pour le théâtre (proses diverses, poésie, essais, extraits romanesques) en les amenant vers l’espace théâtral, en tirant parti de leur potentiel spectaculaire.

              Cette année, le groupe a travaillé à partir de l’oeuvre d’une plasticienne, Sophie Calle. Ses oeuvres explorent généralement les rituels de la vie (le rituel d’anniversaire, le repas, la visite d’une ville, la promenade au musée). Le texte choisi, Prenez soin de vous, coupé, aménagé, remonté, évoque une rupture personnelle de l’artiste. Prenez soin de vous : ce sont les derniers mots du mail de rupture que Sophie a reçu - une lettre ampoulée, travaillée autant par la vérité de l’amour éprouvé que par les mauvaises raisons qui justifient celui qui rompt. Une lettre blessante, forcément blessante. Sophie Calle décide de la faire lire et commenter par de nombreuses femmes : avocate, psychiatre, commissaire, philologue, écrivaine, danseuse, comptable... Elle leur impose une règle quasi oulipienne :  n’analyser la lettre de rupture que sous « un angle professionnel». C’est cette étrange correspondance que le groupe s’est efforcé de mettre en voix, en gestes, en spectacle. Hasard ou nécessité, le groupe ne comportait cette année qu’un seul jeune homme - asymétrie qui semblait répondre naturellement à la correspondance exclusivement féminine de Sophie Calle.  Un jeune homme face à dix jeunes femmes donc. 

              Celui qui n’aura été que le témoin de cet atelier se permet d’ajouter qu’au-delà de la qualité de la formation dispensée par la compagnie Théâtre Alibi, l’accueil de Catherine Graziani et François Bergoin est un bel exemple pour nos étudiants de ce que doivent être l’engagement et la générosité.  

Emmanuel Boisset

professeur agrégé de lettre modernes / CPGE/ lycée Giocante De Casabianca-Bastia

 

 

 

Retour
download Dossier du spectacle
Informations :
Réservations :04 95 39 01 65
Prenez soin de vous...