16 /17 /18 mai 2019 / 21:00
" />

A MORT P.P. PASOLINI ?Groupe CHAOS DEBOUT !

16 /17 /18 mai 2019 / 21:00

 CHAOS DEBOUT !  C’est l’atelier théâtre des étudiants de CPGE lettres et sciences humaines de Bastia.

 

Depuis 8 ans la compagnie Théâtre Alibi-Fabrique de Théâtre accueille et forme les étudiants des classes préparatoires littéraires de Bastia !

L’atelier hebdomadaire conduit par Catherine Graziani (mouvement) et François Bergoin (mise en scène) permet de concevoir et de représenter un spectacle original dans des conditions professionnelles. Les étudiants y essaient leur voix, leur mémoire, leur rapport à l’espace : cette formation complète de manière essentielle la culture littéraire académique dispensée en CPGE et ouvre au monde du spectacle vivant.

            Le projet de cette année fait le pari de faire entendre la voix d’un créateur singulier - cinéaste, intellectuel, dramaturge - essentiellement poète :  Pierre Paolo Pasolini.

Porter la parole de Pasolini sur scène. Manifester la force troublante de sa poésie.

C’est une voix nocturne et joyeuse, affranchie, celles des nuits du Trastevere ; c’est une voix amoureuse, celle des amours interdites et innocentes ; c’est une voix nomade qui parcourt l’Italie et parle au monde entier - poète impeccable, classique désormais, vulgaire et érudit, poète sensuel et abstrait. Son oeuvre montre un artiste qui a sans cesse préféré les contradictions d’une vie authentique au confort d’une carrière.

           C’est aujourd’hui la voix d’un poète vivant qui nous parle depuis sa mort. « Nous sommes tous en danger » - étrange et prémonitoire déclaration de Pasolini au journaliste qui l’interrogeait quelques heures avant son meurtre. Nous lisons Rimbaud à la lumière de ses refus et de sa « partance » ; nous entendons Pasolini depuis la nuit d’Ostie qui l’assassina. Fait divers ou crime politique, la voix de Pasolini nous inquiète, nous interroge et nous oblige encore. Moravia écrivit qu’une société qui tue ses poètes est une société malade.

            Le montage de textes proposé par les étudiants ne cherche pas à résoudre l’énigme de sa mort - d’autres s’en sont chargé - mais à faire entendre l’énigme de sa vie. Les images du cinéaste de Salo ou d’Oedipe Roi nous hantent encore. La gouaille du romancier des Ragazzi nous réjouit toujours. Cinéaste, romancier, dramaturge, poète, intellectuel. Poète avant tout. Vivant la poésie comme action, poursuivant l’action poétique dans tous les arts. Porter la parole de Pasolini …diverse, contradictoire, marxiste sans obédience, spirituelle, chrétienne et révoltée, scandaleuse, tendre, irrévérencieuse et tragique, anti-fasciste. Le projet de l’atelier théâtre cherche à restituer cette diversité. Faire entendre Pasolini. Ecouter cet héritage que ne précède aucun testament : le tumulte de la joie, la création, l’âpre vérité sur un monde qu’il demande de chérir autant que de refuser.

 

Retour
download Dossier du spectacle
Informations :
16 /17 /18 mai 2019 / 21:00
Réservations :04 95 39 01 65
A MORT P.P. PASOLINI ?