Nous n'attendons personne / Veghjade Misandra Fondacci

La mère… morte.

ses deux fils, l’aîné et le petit, sa fille,

sa belle-fille, épouse de l’aîné.

 

C’est le soir, veille des funérailles.

Le frère aîné et sa femme arrivent dans la maison de famille,

que la sœur n’a jamais quittée.

Un peu plus tard, le plus jeune frère, parti il y a des années 

"pour toujours, en claquant la porte",

revient cette nuit- là, lui aussi veiller la mère.

Et avec sa réapparition, les querelles, les règlements de compte,

les suspicions, les émotions enfouies, à présent exacerbées…

Tous les quatre s’affrontent, 

sous le regard de la mère qui observe,

se remémore, soliloque…

 

« Les voilà réunis, mes trois enfants, les deux frères et la sœur. Et chacun le sait. Le retour du plus jeune, le troisième fils, l’enfant paria, sonne le glas de la confrontation. Cette nuit, tous les trois, ils vont s’affronter. Il est temps. »

 

Distribution / Lecture

La Mère : (Voix Off ) Jeanne Marciano

La sœur cadette : Catherine Graziani

La belle-sœur : Candice Moracchini

Le frère ainé : François Bergoin

Le benjamin : Clément Carvin

 

Le spectacle sera créé à la Fabrique de Théâtre / Site Européen de Création en 2019

dans une mise en scène de Catherine Graziani

 

Deux versions sont envisagées :

L’une avec les soliloques en langue corse. L’autre entièrement en langue française.

 

Misandra Fondacci est née à Bastia en 1994.

Elle est la fille de Joëlle et Pierre Fondacci.

De 2012 à 2018, elle est l’élève de l’atelier théâtral de Catherine Graziani-Cie Théâtre Alibi.

Après des études secondaires au lycée Giocante De Casabianca de Bastia elle intègre dans ce même établissement la classe préparatoire d’hypokhâgne et khâgne.

Licences d’anglais et de Lettres Modernes.

Elle suit actuellement les cours de théâtre du Conservatoire de Glasgow.

 

Nous n’attendons personne / Veghja est son premier texte théâtral.

 

 

Retour
Informations :
BONIFACIO / Espace St Jacques / samedi 18 janvier 2019 / 18:00Réservations :04 95 39 01 65
Nous n'attendons personne / Veghja